Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Agenda : Slayer + Anthrax au Zénith, le 26 octobre 2015

Publié le par Tehos

Demain soir, le Zénith de Paris sera envahi par une horde de chevelus, venus en masse pour voir Slayer, groupe mythique de la scène trash des années quatre-vingt et quatre-vingt-dix. Un peu plus de deux ans et demie après la mort de son guitariste emblématique Jeff Hanneman, Slayer est de retour avec un nouvel album, comme d'habitude, assez brutal. Le groupe fait partie de ce que l'on appelle le Big Four du trash américain, avec Metallica, Megadeth et Anthrax, un incontournable du genre qui a su traverser de longues périodes de controverse tournant autour de leur image et de leurs thématiques.

C'est justement Anthrax qui officiera en temps qu'invité spécial avant le set de la tête d'affiche. Alors que Slayer est basé en Californie, Anthrax représente la côte est des États-Unis, un éloignement géographique qui s'efface dans leur statut commun de pionniers du trash. Les deux groupes ont été formés la même année, en 1981 (tout comme Metallica d'ailleurs) et n'ont cessés d'être présents. Anthrax a tout de même eu une période plus délicate à gérer depuis le milieu des années quatre-vingt-dix, avec des hauts et des bas et pas mal d'allers-retours de personnel. Aujourd'hui, il ne reste plus que Scott Ian des membres d'origine et pourtant le line-up de leur nouvel album nous ramène étonnement à la bonne époque. Les deux groupes devaient déjà partager l'affiche du Zénith durant l'été 2014, avant l'annulation d'Anthrax.

  1. Derniers albums en date :
  2. - "Repentless", par Slayer (2015),
  3. - "Anthems", par Anthrax, ep composé de reprises (2013),
  4. - "Worship Music", par Anthrax (2011),

- "The Big Four: Live from Sofia, Bulgaria", enregistrement live du Big Four (Slayer, Anthrax, Metallica et Megadeth), lors de l'édition 2010 du Sonisphere Festival (2010).

Première partie : les norvégiens de Kvelertak.

Réservation

Commenter cet article

Caroline 05/11/2015 14:21

Salut. Je n’ai pas acheté l’album, toutefois, j’ai eu l’occasion de l’entendre et ils n’ont rien perdu de leurs talents.