Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda : Max & Igor Cavalera à l'Élysée Montmartre, le 3 décembre 2016

Publié le par Tehos

Quand j'ai commencé à m'intéresser à la musique, j'ai d'abord été essentiellement attiré par le hard rock, mais pas par les trucs trop bourrins. À l'époque, le groupe brésilien Sepultura était essentiellement assimilé à une mixture entre death et trash, qui ne me parlait pas du tout. Puis en 1993, ils ont sorti leur cinquième album "Chaos A.D." et tout a changé, pour moi comme pour eux. Le groupe s'était alors doté d'un nouveau son, d'une meilleure production et sortait de la sphère étroite dans laquelle il était confiné. Vu la qualité élevée du disque, je croyais cependant qu'il leur serait difficile de faire mieux. Et bien je m'étais lourdement trompé, puisque trois ans plus tard, Sepultura sortait l'album "Roots", sans aucun conteste leur plus grand disque. On y retrouve des collaborations avec le percussionniste Carlinhos Brown, Mike Patton ou Jonathan Davis de Korn, ainsi qu'un Max Cavalera au sommet de son art. En partie enregistré dans une réserve d'indiens Xavantes, le disque propose un son énorme et l'incorporation d'éléments tribaux donnant un style unique aux morceaux. "Roots" est une fantastique réussite, un incontournable pour tous les fans de gros son et probablement l'un des disques que j'ai le plus écouté dans la seconde moitié des années quatre-vingt-dix. Malheureusement, c'était aussi le dernier disque de Sepultura sous cette forme, puisque l'année suivante, suite à des tensions internes, Max quittera le groupe qu'il avait fondé avec son frère Igor une douzaine d'années auparavant. Sepultura a continué sans lui (puis sans Igor à partir de 2006, parti fonder Cavalera Conspiracy avec son frère) et au passage, sans moi, perdant de plus en plus d'intérêt, alors que Max restait au sommet avec son autre projet, Soulfly. Voilà, j'en ai fini avec l'histoire, passons maintenant à l'actualité. 2016 marque les vingt ans de "Roots" et pour l'occasion, les deux frangins ont entamés une tournée durant laquelle ils interprètent l'intégralité de cet album culte. Ils seront demain soir à l'Élysée Montmartre, une belle occasion de hurler comme un porc, de pogoter comme au lycée et de headbanger pour ceux qui ont garder les cheveux longs.

Concert complet.

Et pour finir, voici un petit message de Max :

Commenter cet article